Le renouveau

Asgor… Ce nom maudit résonne encore dans les mémoires des habitants de Jabraïnor… Il y a maintenant une année solaire, soit vingt-quatre mois, que cet esprit malade, ce génie du mal, a été défait alors qu’il s’apprêtait à faire sombrer le monde dans le Chaos. Sur l’Archipel, on se souvient de la terrible tempête noire parcourue d’éclairs rouges qui avait ravagé tout le nord, partant de l’île du Dévoreur d’Espoir pour aller se fracasser sur la Muraille d’Émeraude. De la Coalition extraordinaire que tous les pirates et peuples libres avaient formé, alliés à Cinder de Neverfall qui était à la tête de la Fédération Lévysséenne et qui ont livré une bataille dantesque pour empêcher Asgor de passer la Muraille d’Émeraude. Des guerres avaient éclaté de par le monde, une armée de mort-vivant avait été défaite, la Muraille fut fendue, éclatée, l’armée Lévysséenne décimée par les forces d’Asgor puis par les pirates. Si le mal avait été vaincu, et la despote éliminée, chacun dans l’Archipel, la Fédération, savait qu’il avait échappé à la fin du monde.

Depuis, la vie a repris presque normalement. Les monstres, toujours présents, se font de moins en moins nombreux. Les états se remettent économiquement de cette guerre doucement et la politique de la Fédération n’est plus vacillante malgré le parti de l’Hydre qui prend peu à peu de l’ampleur, la précédente reine ayant repris sa couronne. Mais une chose est en plein essor, en plein développement: la grande guilde des aventuriers, la guilde des Chasseurs d’Ombres. Pendant la guerre asgorienne, des personnes, vagabondes, aux capacités exceptionnelles couramment catégorisées comme des aventuriers, s’étaient eux aussi ralliés et organisés sous une bannière commune, celle de la guilde des Chasseurs d’Ombre de Galdril Perce-Coeur et Tallion Skorri. Après la guerre, pour remercier de leur aide immense ces individus qui avaient protéger nombre de population civiles et carder leurs pratiques, leur organisation étant une réelle force paramilitaire, la grande guilde fut dotée d’une charte et d’un contrat avec la Fédération. Leurs adhérents ont maintenant un statut reconnu, des avantages marchands, des relais de guilde tout équipés, et leur missions sont validées, enregistrées, archivées, commandées par les particuliers, les communautés ou les états eux-même.

Bienvenu sur l’Archipel à nouveau, à tous les nouveaux personnage, aux anciens qui auront vieilli un peu, à tout ceux en quête d’aventure!